Question:
Comment pouvez-vous calculer les fréquences pour chaque bande?
BenAlabaster
2015-02-05 11:00:21 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je viens de commencer à étudier pour ma licence HAM il y a quelques semaines, alors veuillez m'excuser s'il s'agit d'une question de correction ...

J'ai la qualification de base de radio amateur canadienne Guide d’étude (ce que je trouve est terriblement difficile à comprendre). Leurs explications sur à peu près tout semblent manquer des informations pertinentes qui permettent au lecteur de relier les points et par conséquent j'ai du mal à comprendre ce qu'ils expliquent ... de toute façon, le livre discute d'une formule qui vous permet soi-disant de déterminer le lien entre les fréquences et leur bande - c'est-à-dire que le calcul du livre me dit que 300 / Longueur d'onde = Fréquence ... où l'on doit supposer que 300 est une comparaison approximative de la vitesse de la lumière en millions de mètres par seconde. Le livre suggère que la fréquence résultante est approximativement (dans une certaine tolérance inexpliquée) au milieu de la bande passante pour ce plan de bande.

Je remarque qu'en utilisant cette formule pour de nombreuses bandes, la fréquence résultante ne se situe pas dans la plage de fréquences suggérée pour ce plan et là où ils le font, beaucoup ne tombent dans aucune tolérance perceptible du milieu .

Par exemple:

  • Bande de 20 m = 300/20 = 15.000 MHz, alors que le livre suggère que la bande de fréquences se situe entre 14.000 et 14.350 MHz. (Il est clair que 15 000 MHz se trouvent en dehors de cette plage)
  • Bande de 2 m = 300/2 = 150 000 MHz, alors que le livre suggère que la bande de fréquences se situe entre 144 000 et 148 000 MHz.
  • Bande de 33 cm = 300 / 0,33 m = 909,091 MHz, loin du milieu de la bande de fréquences suggérée de 902 000 à 928 000 MHz

Même si je remplace la mesure plus précise (selon Google) de c étant 299 792 458 m / s, j'arrive à 14,990 MHz pour 20 m, toujours pas dans la bande de fréquences.

De toute évidence, il me manque quelque chose, quelqu'un peut-il expliquer ce que je ne comprends pas?

Salut Ben. Je suis désolé, mais les recommandations de ressources ne conviennent tout simplement pas au format SE en général, donc je suis en train de modifier cette partie. Cependant, posez des questions ici sur ce que vous ne pouvez pas comprendre, comme vous venez de le faire.
"La bande des vingt et un et seize centièmes mètres" ne roule pas non plus de la langue.
@PhilFrost votre commentaire est un peu vague ... Je suis d'accord que le groupe 21.16M ne roule pas très bien de la langue, mais il y a un certain nombre de groupes qui ne arrondissent pas au 10 près, pourquoi est-ce le 20 mètre groupe et pas le 21? Il y a des bandes de 17, 15, 12 et même 1,25 mètre, pourquoi ne pas en faire 21M au lieu de 20? D'ailleurs, pourquoi ne pas prendre la fréquence moyenne pour chaque bande et arrondir au nombre entier le plus proche?
@BenAlabaster Je suppose que vous devriez demander à l'UIT d'adopter votre proposition de convention. Je ne sais pas comment ils aimeraient que toutes les bandes au-dessus de 600 MHz soient nommées «bande de 0 mètre».
LOL Je ne suis pas sûr que l'UIT accepterait l'une de mes propositions: P
@BenAlabaster Une perspective hors du commun: certains noms de groupes ne sont en fait pas gratuits et se réfèrent, dans certaines parties du monde au moins, à des groupes déjà établis pour différents services. Par exemple, voici quelques noms de bandes de diffusion populaires tels qu'indiqués sur un récepteur à ondes courtes: 120 m, 90 m, 75 m, 60 m, 49 m, 41 m, 31 m, 25 m, 21 m, 19 m, 16 m, 15 m, 13 m, 11 m. Peut-être y a-t-il un désir de ne pas mélanger les noms de groupes de diffusion avec des groupes de jambons?
Quatre réponses:
Kevin Reid AG6YO
2015-02-05 11:47:49 UTC
view on stackexchange narkive permalink

$$ \ frac {c} {\ text {fréquence}} = \ text {wavelength} $$$$ \ frac {c} {\ text {wavelength}} = \ text {fréquence} $$

La relation ci-dessus est un fait de physique. C'est vrai inconditionnellement (à condition d'utiliser des unités cohérentes, par exemple la longueur d'onde en mètres et $ c $ en mètres par seconde); c'est la façon dont vous convertissez entre deux manières différentes de mesurer une onde.

Les limites de fréquence et les noms des bandes ne sont pas physiques; ils ont été inventés par les humains. Les limites de fréquence relèvent des réglementations qui divisent le spectre radioélectrique entre de nombreux utilisateurs. Les limites des bandes amateurs sont semi-arbitraires.

Les noms communs des bandes ("20 m", "2 m", et ainsi de suite) sont simplement le nombre rond le plus proche du longueurs d'onde réelles . (Dans votre exemple de 33 cm, notez que 32 et 34 cm seraient entièrement en dehors de la bande. 33 est la meilleure approximation à deux chiffres.)

Ce que votre livre devrait avoir ne vous dit pas que vous pouvez utiliser la relation ci-dessus pour trouver les limites de la bande, mais que étant donné que vous connaissez déjà les bandes et les fréquences, vous pouvez l’utiliser pour trouver quelle bande a la fréquence appartient à, ou vice versa , car si les noms de bande ne tombent pas toujours dans les limites de fréquence, la bande / fréquence correcte sera toujours la correspondance la plus proche .

Par exemple, 300 $ / 143 ≈ 2,098 $, donc nous pouvons conclure que 143 MHz est dans la bande de 2 m s'il est dans une bande amateur du tout , ce qui n'est pas (mais par exemple 145 MHz l'est).

Si vous souhaitez connaître les limites des bandes, vous devez les mémoriser; Il n'y a pas de raccourci. La relation entre la longueur d'onde et la fréquence peut cependant être utilisée pour faire correspondre ces limites aux noms de longueur d'onde des bandes.

@Kevin Vous dites "ou vice versa" c'est exactement l'inverse où il semble s'effondrer. Il ne permet pas de prédire à quelle fréquence appartient une bande ... sauf au sens le plus littéral du terme. Les plans du groupe ne cadrent pas avec les mathématiques ... c'est là que je me suis détaché. Maintenant que je sais qu'ils sont arbitraires, je comprends.
@BenAlabaster J'ai ajouté un peu pour clarifier que je parle "des possibilités qui existent réellement, c'est la correspondance la plus proche". Je conviens que ce n'est pas très utile pour les groupes couramment utilisés. On mémorise rapidement que par ex. 20 m va de 14 000 MHz à quelque chose au-dessus.
@K7PEH En fait, après que Kevin a incorporé cela dans la réponse, le commentaire a atteint son objectif. Donc, je fais un peu de nettoyage ici à la place. :-)
@KevinReidAG6YO Je pense que si le livre était allé jusqu'à dire "les noms des plans de groupe étaient à l'origine basés sur X, mais aujourd'hui sont largement historiques ou arbitraires", cela aurait eu du sens sur la page. Merci pour votre contribution.
Techniquement, cela ne s'applique que dans le vide, mais l'air et l'espace sont les médias les plus courants pour les ondes radio, et la vitesse est presque la même, donc ...
Phil Frost - W8II
2015-02-05 23:45:51 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les noms ont une sorte de sens si vous prenez en compte l'histoire derrière eux. Regardez ce modèle de noms et l'extrémité inférieure de l'allocation:

  • 80m: 3,5MHz
  • 40m: 7,0MHz
  • 20m: 14MHz
  • 10m: 28MHz

Notez comment les fréquences et les noms canoniques sont liés par des multiples de deux. 80m est presque parfaitement nommé: l'allocation passe de 75,0m à 85,7m. Bien sûr, à mesure que vous montez en fréquence, cela devient moins parfait: 20 m est plus proche de 21 mètres. Mais ce sont de jolis chiffres ronds. Aucune autre bande n'étant attribuée à l'époque, il n'y avait aucune raison particulière d'être plus spécifique.

À noter que ces bandes ont été attribuées depuis très longtemps, allouées au niveau international par l'UIT en 1927 .

15m ont été alloués en 1947. Il est clair que cela ne peut pas être arrondi à 10m ou 20m car ces noms sont déjà pris. 14m serait un nom plus précis, mais 15 est un nombre "plus rond", étant un multiple de 5.

30m, 17m et 12m sont les bandes WARC, attribuées plus récemment en 1979. 12m ne pouvait pas être 10m parce que ce nom a été pris. 30m est un nombre rond assez proche qui n'était pas déjà utilisé. 17m est en fait plus proche de 15m, mais ce nom était également déjà pris. Je suppose que ça aurait pu être 16m. Peut-être que vous pouvez trouver les notes de 1979 pour comprendre pourquoi ce n'était pas le cas. Je suppose: quelqu'un voulait un espace libre entre 15 m. Vous remarquerez que 12m est juste sur l'argent: l'allocation réelle est de 12,00m à 12,05m.

60m est relativement nouveau, étant alloué aux États-Unis en 2002. Je ne pense pas que l'UIT alloue internationalement. Bien qu'il soit en fait autour de 55m, 60 est un joli nombre rond et il n'y avait pas déjà de groupe appelé comme ça.

Et ce sont toutes les bandes HF.

Les bandes VHF sont assez précises :

  • 300 / 50MHz = 6,00m
  • 300 / 144MHz = 2,08m
  • 300 / 225MHz = 1,333m

Je vous pardonne d'avoir interrogé le dernier, car vous êtes canadien et vous utilisez le système métrique. Si les Canadiens l'avaient nommé, ils l'auraient appelé 133 cm. Mais ce groupe a d'abord rencontré une utilisation amateur aux États-Unis, où les fractions avec des puissances de deux sont préférées 1 . C'est donc la "bande de 1¼ mètre". Bien sûr, au moment où le groupe a été nommé, le Canada n'utilisait pas non plus le système métrique. Alors peut-être pas.

À mesure que vous montez dans le spectre, les noms continuent d'être assez précis. Finalement, les gens ont tendance à cesser de les appeler par longueur d'onde. «Quatre-quarante» est un nom familier pour «70 centimètres» à certains endroits. Personne ne dispose d'un point d'accès Wi-Fi "13 centimètres". Ils ont un point d'accès 2,4 GHz.

1: Quelqu'un doit le dire à Ikea, car leurs manuels (page 9) contiennent souvent des mesures telles que "95 2/3 pouces". Personne n'a une règle marquée en tiers de pouces. Je suppose que personne n'a non plus une règle marquée en quart de mètre, alors peut-être que c'est la vengeance d'Ikea.

* "Quatre heures quarante est plus courant que 70 centimètres". * Je pense qu'il est prudent de dire que cette affirmation n'est, au mieux, pas universelle. Je sais que beaucoup de gens parlent ici de «70 centimètres» mais pas de «432 mégahertz». (L'allocation de 70 cm dans SM est de 432-438, dont 435-438 sont exclusifs aux satellites.)
Tout ce que je voulais souligner à l'origine, c'est qu'il existe une différence régionale, afin que les gens de différentes régions ne soient pas confus lors de la lecture de votre réponse. Je vois que vous convenez que cette différence existe, donc il n'y a rien à discuter. Je n'ai jamais voulu laisser entendre que vous êtes stupide ou que votre affirmation n'est jamais vraie. Désolé si ma formulation était trompeuse.
@MichaelKjörling http://meta.ham.stackexchange.com/q/237/218
Je suis heureux de lire ces discussions dans les commentaires, c'est drôle de voir que vous apprenez beaucoup plus en regardant / en entendant d'autres personnes discuter / débattre / argumenter sur des choses comme ça que d'apprendre toutes les informations "officielles".
@PhilFrost aussi, il est vraiment utile de comprendre les choses d'un point de vue multiethnique (?). La plupart des personnes à qui je parlerai seront probablement aux États-Unis, il me sera donc aussi utile de comprendre la technologie de leur point de vue que de mon propre point de vue anglais et / ou canadien. Être capable de traduire les termes américains (où je trouverai probablement la plupart de mes informations) en termes canadiens où je ferai probablement la plupart de mes achats est extrêmement utile. Loin d'être "impoli", je trouve cela vraiment utile. Merci :)
Mike Waters
2017-05-24 08:09:30 UTC
view on stackexchange narkive permalink
  "Je remarque qu'en utilisant cette formule pour de nombreuses bandes, la fréquence résultante ne se situe pas dans la plage de fréquences suggérée pour ce plan et là où ils le font, beaucoup ne relèvent d'aucune tolérance discernable du milieu."  

Voici pourquoi c'est le cas aujourd'hui.

Au début de la radio (c'est-à-dire à la fin du 19e et au début du 20e siècle) tout le monde faisait référence à longueur d'onde en mètres, plutôt que la fréquence réelle en MHz. C'était simplement comme ça! À part les fils de Lecher (principalement pour VHF), il n'y avait presque aucun moyen de mesurer avec précision le réel émettre ou recevoir des fréquences avec n'importe quel degré de précision. À l'époque, il n'y avait pas de compteurs de fréquence ni de VFO calibrés avec précision.

À cette époque - avant l'époque des tubes à vide, qui constituaient un énorme progrès technique - tout ce que quiconque possédait était des émetteurs à étincelles bruyants et bruyants, qui occupaient une bande passante ridiculement large au-dessus et en dessous de la fréquence centrale .

(Mieux encore étaient les oscillateurs à triode à commande par cristal, même s'ils avaient des clics et des gazouillis.)

Plus tard, lorsque les émetteurs d'étincelles à large bande ont cédé la place à des tubes plus étroits et beaucoup plus propres oscillateurs comme celui-ci, le réglage est devenu plus précis, et il était plus prudent de se référer à la fréquence.

Et c'est pourquoi nous avons toujours le mot «longueur d'onde» dans notre liste de termes radio amateur. Qu'on le veuille ou non, nous sommes juste coincés avec le terme, et toute la confusion qui l'accompagne.

Dewey
2020-04-09 09:42:43 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un moyen simple de le faire est plutôt que de diviser la fréquence par 300, utilisez 280. La fréquence dans ce cas est le nombre entier auquel les gens pensent généralement pour représenter la bande.

Les nombres correspondent parfaitement aux noms de bande (pas aux longueurs d'onde réelles):

280 / 3,5 MHz = 80 (mètres)
280/7 Mhz = 40 ( mètres)
280/14 Mhz = 20 (mètres)
280/20 Mhz = 14 (mètres)
280/28 Mhz = 10 (mètres)

Intéressant. Cela me rappelle l'incident dans lequel un projet de loi a tenté de fixer la valeur de π par décision législative :) Quoi qu'il en soit, bienvenue sur ham.stackexchange.com!


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...