Question:
Comprendre les exigences d'alimentation
larsks
2018-09-18 20:53:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai une question de base sur les exigences d'alimentation électrique des émetteurs-récepteurs typiques. Je regarde les spécifications d'un Kenwood TM-V71A, qui est un émetteur-récepteur mobile de 50 W.

J'ai pensé qu'un émetteur-récepteur de 50 W fonctionnant sur une alimentation 12V (-ish) tirerait environ 4A max, mais les spécifications de cette radio montrent un "drain de courant maximum" d'environ 13A. Comment ça marche?

Trois réponses:
Phil Frost - W8II
2018-09-18 22:23:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un émetteur de 50 W est celui qui peut créer 50 watts de sortie RF. L'amplificateur RF n'est jamais efficace à 100%, donc les exigences de puissance d'entrée seront toujours plus élevées que la puissance de sortie.

De plus, le drain de courant maximum tient compte des transitoires de démarrage et d'autres pics dépassant le drain de courant moyen .

Bien que je ne m'attendais pas à ce que l'amplification RF soit efficace à 100%, je suis toujours surpris de la différence. Quoi qu'il en soit, merci de clarifier!
hotpaw2
2018-09-19 00:16:05 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Notez que même lorsqu'il ne transmet pas, un émetteur-récepteur consommera de l'énergie pour le récepteur, l'amplificateur audio, le processeur et l'écran du panneau de commande, etc. (le reste de cette puissance / énergie chauffe la cabane).

Vrai. Cependant, les pertes dans le circuit PA (et peut-être aussi le pilote PA) dépassent de loin cela, ce qui sur mon émetteur-récepteur IC-765 est probablement inférieur à un ampli.
Scott Earle
2018-09-19 08:31:33 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les circuits d'un émetteur-récepteur radio standard seront probablement attirés autour d'un ampli lorsqu'il est sous tension - cela inclut le processeur, l'écran et d'autres éléments qui fonctionnent toujours. Les radios portables essaient évidemment de maintenir ce courant au minimum, car elles fonctionnent sur piles.

Lors de la réception, il y a aussi la puissance utilisée par les circuits de réception et l'amplificateur audio, tandis que l'audio est envoyé aux orateurs. Cela peut utiliser un ampli supplémentaire ou plus.

Cependant, la véritable consommation de courant est lors de la transmission, où la majeure partie du courant est utilisée par les étages finaux PA (amplificateur de puissance). Ceux-ci fonctionnent généralement en classe A, AB ou B, qui ne sont pas très efficaces - mais offrent une bonne linéarité, et donc une faible distorsion. Consultez l'entrée Wikipédia sur les Classes d'amplificateurs de puissance. Ces amplificateurs nécessitent de grands dissipateurs thermiques pour dissiper l'énergie `` perdue '' sous forme de chaleur.

Notez que les radios mobiles et portables qui transmettent uniquement FM peuvent utiliser des amplificateurs de classe C, qui sont non linéaires, car ils transmettent toujours à un puissance constante. Ceux-ci sont beaucoup plus efficaces que les amplificateurs de classe A, AB ou B, et signifient que les radios mobiles ou portables uniquement FM utilisent moins d'énergie lors de la transmission et nécessitent des dissipateurs plus petits.

Le Kenwood TM-V71A dans la question semble être uniquement FM, et donc très probablement de classe C.
D'accord, mais j'essayais de fournir une réponse générale à la question, plutôt que d'être complètement spécifique


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 4.0 sous laquelle il est distribué.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...