Question:
Quelle est la relation entre SWR et recevoir des performances?
K9KRB
2013-10-27 20:01:33 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si un analyseur d'antenne affiche 1: 1, cela signifie-t-il que c'est également un récepteur idéal? Et qu'en est-il de l'inverse, une antenne de réception performante affichera-t-elle un SWR 1: 1?

Je me suis posé cette question pendant un moment, parfois je veux une antenne large bande juste pour écouter, et je ne suis pas clair sur cette relation.

Quatre réponses:
#1
+17
a CVn
2013-10-27 22:14:00 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si un analyseur d'antenne affiche 1: 1, cela signifie-t-il qu'il s'agit également d'un récepteur idéal?

Non

En supposant que nous parlons d'une impédance caractéristique de 50 ohms, une résistance de 50 ohms (autrement appelée charge fictive) affichera un SWR de 1: 1, même si elle fonctionnera presque certainement très mal en réception ou en émission

Le SWR bas vous indique simplement qu'il n'y a pas de déséquilibres d'impédance le long du trajet de l'émetteur (analyseur d'antenne dans le cas de votre question) au point d'alimentation de l'antenne, à la fréquence de fonctionnement actuelle.

Et qu'en est-il de l'inverse, une antenne de réception performante affichera-t-elle un SWR 1: 1?

Oui et non.

Oui, un SWR de 1: 1 signifie que vous ne perdez pas de signal à cause des réflexions de discordance d'impédance.

Non, un autre problème est l'efficacité de l'antenne pour capter le signal (souhaité), de préférence (en particulier dans le cas e des antennes directionnelles) tout en rejetant également les signaux indésirables. Une antenne qui fait 5% d'un dipôle demi-longueur complet ne captera pas autant de RF que le dipôle pleine longueur, encore moins une antenne directionnelle pleine taille pointée dans la bonne direction, simplement en raison du beaucoup plus petit. taille physique (ouverture de l'antenne).

De manière générale, si un analyseur d'antenne ou (autre) émetteur montre que la sortie d'antenne présente un SWR de 1: 1, alors ce que vous avez est probablement aussi bon que possible. Cela ne signifie pas nécessairement que vous avez une bonne configuration d'antenne comme illustré par l'exemple extrême d'une charge fictive.

* "Le SWR bas vous indique simplement qu'il n'y a pas de discordance d'impédance le long du trajet de l'émetteur" * Qu'en est-il d'une résistance de 12,5Ω (ou résistance de rayonnement) à l'extrémité d'une ligne de transmission de 15,25λ de long et 25Ω? Il y a quelques correspondances d'impédance ici, et vous perdez une puissance significative à cause des réflexions incompatibles, mais le compteur SWR indiquera 1: 1, car de son point de vue, à cette fréquence, la charge ressemble à un 50Ω + j0Ω.
#2
+10
Phil Frost - W8II
2013-12-03 01:29:56 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Réponse simplifiée:

Il n'y a pas de relation entre SWR et les performances de réception.

Il y a une condition pour que cette simplification soit vraie: le reçu Le plancher de bruit RF doit être au-dessus du plancher de bruit de votre récepteur. Au-delà de cela, tout ce que vous pourriez faire pour augmenter la sortie de l'antenne ne fait rien pour augmenter le rapport signal / bruit, qui est une meilleure mesure des performances de réception.

SWR est un mesure de la discordance d'impédance entre votre antenne et l'émetteur-récepteur. Que ce soit en émission ou en réception, un ROS plus élevé est en corrélation avec un couplage d'énergie moins efficace entre l'émetteur-récepteur et l'antenne.

Cette inefficacité est problématique lors de la transmission car elle peut produire beaucoup de chaleur et limite sa capacité à surmonter le bruit au niveau du récepteur prévu. On pourrait compenser avec un amplificateur, mais les amplificateurs haute puissance sont chers, gros et chauds, etc. Cependant, lors de la réception, les pertes sont faciles à surmonter. La chaleur générée est insignifiante, et aux niveaux de puissance extrêmement faibles impliqués dans la réception, les amplificateurs ne sont ni gros, ni coûteux, ni difficiles à concevoir.

Rappelez-vous également que les pertes atténuent le signal, et aussi le bruit également . L'amélioration du SWR augmentera la puissance reçue, mais il s'agit du signal et du bruit, et ne fait donc rien pour rendre le signal plus intelligible, à moins que les deux ne soient tellement atténués que la plupart du bruit ne provient plus de l'antenne, mais plutôt du l'électronique du récepteur. En HF, les amplificateurs à faible bruit sont faciles à concevoir et le plancher de bruit RF ambiant est relativement élevé, de sorte que l'efficacité de l'antenne (y compris les pertes liées au SWR) n'est généralement pas le facteur limitant des performances de réception.

Si vous voulez une antenne large bande pour la réception, alors vous pouvez bien faire avec une antenne non résonnante. Une telle antenne sera très inefficace, mais cela sera facilement compensé par un amplificateur à faible bruit. Comme il ne fonctionne pas à des fréquences de résonance, la bande passante n'est guère un problème. Une petite boucle ou son double électrique, le dipôle hertzien pourrait fonctionner. Ou envisagez une antenne de boisson si vous voulez une directivité, ce qui augmente le rapport signal / bruit, à condition qu'elle pointe dans la bonne direction.

Je suis confus par "le plancher de bruit RF reçu doit être au-dessus du plancher de bruit de votre récepteur". Voulez-vous dire plus bas que dessus? Sinon, il me manque quelque chose.
@KevinReid non, je veux dire ci-dessus. Vous voulez que le bruit que vous entendez soit un bruit RF, pas le bruit de votre récepteur. Lorsque le bruit du récepteur est insignifiant par rapport au bruit de l'antenne, cela signifie que votre récepteur peut être considéré comme n'ajoutant aucun bruit, ce que vous ne voulez pas. Si vous entendez le bruit du récepteur, cela ajoute du bruit et dégrade vos performances de réception.
Ah, oui, cela a 100% de sens avec le recul. Et je dois arrêter le réglage pour un plancher de bruit faible observé dans mon récepteur ...
Il y a des années, j'ai construit 2 préamplis GaAs FET pour un travail à signal faible à 144 MHz. Ils peuvent être ajustés pour un gain maximum ou un facteur de bruit minimum. Ce dernier fonctionnait toujours mieux pour entendre les très faibles.
#3
+2
KE3FL
2013-10-27 22:18:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

"Si un analyseur d'antenne affiche 1: 1, cela signifie-t-il que c'est aussi un récepteur idéal?" - Cela signifie que pour cette antenne, la fréquence que vous avez testée sur l'antenne est aussi bonne que possible.

"Et qu'en est-il de l'inverse, une antenne de réception performante affichera-t-elle un SWR 1: 1? " - Peut-être pas. J'ai une antenne cadre fixée au plafond dans une chambre. Il est alimenté par deux fils de 300 Ohm et fonctionne très bien pour toutes les fréquences HF. Je ne l'utiliserais PAS pour transmettre avec un tuner. Je n'ai aucune idée de ce qu'est le SWR, c'est UNIQUEMENT important pour un émetteur.

La plupart des récepteurs peuvent gérer toutes sortes de discordances, c'est l'émetteur qui a besoin de la "protection" pour pousser la pleine puissance. Cependant, cela dit, je dirai aussi que l'on peut assez bien travailler avec un tuner et un récepteur et régler le plus de bruit. Choisissez une fréquence inutilisée et utilisez le tuner pour augmenter le niveau de bruit. Une fois que vous avez atteint le maximum, vous aurez une meilleure réception pour les fréquences proches de celle-ci.

J'espère que cela vous aidera.

#4
+1
VU2NHW
2013-10-28 10:25:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

SWR aka Standing Wave Ratio est calculé pour la réflexion en raison d'une discordance d'impédance le long de la ligne de transmission. Ceci est plus pertinent pour Tx en raison des niveaux de puissance impliqués.

Ergo, le calcul SWR ne sera applicable à un récepteur que dans la mesure où un 1: 1 (ou aussi proche que possible être atteint!) indique que le signal incident sur l'antenne n'est pas réfléchi par le récepteur.

La fréquence / bande de résonance de l'antenne est la facilité avec laquelle cette antenne intercepte les signaux pour cette fréquence / bande depuis les airs.

Le meilleur scénario est lorsque le SWR est de 1: 1 et que le récepteur est réglé sur la fréquence de résonance de l'antenne elle-même.

J'aurais formulé ceci pour dire que la discordance au point d'alimentation de l'antenne provoque des ondes stationnaires le long de la ligne d'alimentation car elle réfléchit une partie de la puissance qui lui est envoyée,


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...