Question:
Quelle est la bonne façon de mettre à la terre l'antenne de votre station?
David Anastasio
2013-10-28 09:04:22 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je ne comprends pas comment vous feriez pour donner une masse RF à votre antenne. Ne deviendrait-il pas un radial supplémentaire et n'affecterait-il pas le signal?

Quelle est la bonne façon de mettre à la terre l'antenne de votre station?

Quel genre d'antenne?
Trois réponses:
#1
+5
WPrecht
2013-10-30 19:14:14 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pour répondre à votre première question, oui, cela affectera le signal, mais c'est une bonne chose.

Ce que vous faites pour mettre à la terre (RF) vos antennes dépend du type d'antenne que vous utilisent. Par exemple, les dipôles ne nécessitent pas de mise à la terre. Les antennes verticales typiques nécessitent un graound bien que certains types tels que le GAP Challenger utilisent 3 fils isolés de la terre (dans cette application, ils sont appelés contrepoids).

Dans un installation d'antenne verticale typique, votre radiateur mesure λ / 4 (au moins électriquement, il pourrait être physiquement plus court grâce à l'utilisation de bobines ou autre). C'est ce qu'on appelle un monopôle et c'est la moitié d'une bonne antenne. Vous faites du sol l'autre moitié de l'antenne, mais vous créez un plan de masse avec des radiales. Cela crée une antenne d'image virtuelle qui complète l'effet d'antenne global. Ces radiales sont généralement enterrées juste sous la surface ou agrafées jusqu'au sol et l'herbe est autorisée à pousser à travers elles pour les maintenir.

C'est votre sol RF. De plus, il est généralement souhaitable d'avoir une terre électrique pour la protection contre la foudre et l'électricité statique. Ceci est réalisé en créant un chemin d'impédance vers la terre inférieur à celui que vous présente la ligne d'alimentation. Habituellement, une ou plusieurs tiges recouvertes de cuivre de 8 pi sont enfoncées dans le sol à la base de l'antenne et liées à celle-ci. La zone d'effet de ceci est en dessous du plan du sol et n'enlève rien au signal.

Une protection efficace contre la foudre est bien plus que de frapper quelques tiges près de l'antenne (et en fait, cela risque d'aggraver les choses si c'est tout ce que vous faites). Voir [Comment puis-je protéger l'équipement contre un coup de foudre?] (Http://ham.stackexchange.com/q/51/218)
#2
+1
Antonio Cunha Santos
2013-10-30 17:36:57 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Diagram for ground Si vous recherchez la mise à la terre de sécurité, comme protection contre l'éclairage, cela se fait principalement en insérant une tige de cuivre dans le sol, et lorsque vous n'utilisez pas la sation, l'anthène doit être connectée à cette tige, donc si un éclairage le frappe, il n'y a pas de dégâts importants.

La question concerne la mise à la terre RF, pas la mise à la terre CC.
Il n'était pas clair pour moi qu'il s'agissait de mise à la terre RF et non de mise à la terre CC. Merci pour votre explication.
Cela ne fera probablement pas grand-chose pour vous protéger contre une grève. Ce que vous manquez dans votre schéma est le cordon d'alimentation de l'émetteur-récepteur, qui est connecté via le câblage de votre maison à une autre tige de terre. Quelle que soit la qualité de votre paratonnerre, il ressemble à une impédance assez élevée, tandis que le câblage de votre maison est une faible impédance vers un autre chemin vers la terre. Les milliers d'ampères de courant de la grève voudront aller aux deux terrains, en laissant environ la moitié de celui-ci passer par votre émetteur-récepteur pour se rendre à l'autre sol.
#3
  0
Richard Fry
2019-02-16 20:25:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les commentaires suivants pourraient intéresser ceux qui utilisent des monopôles verticaux alimentés par la base:

Les stations de diffusion AM à ondes moyennes utilisent généralement un trajet au sol RF sur un ensemble de 120 x 1/4 de longueur d'onde conducteurs en cuivre, non isolés, enterrés radialement dans la terre, avec leur point commun situé directement sous la base de leurs radiateurs. Ils utilisent également un espace d'arc connecté en série entre la base de la tour et une ou plusieurs tiges de terre enfouies près de la base de la tour. L'espacement des intervalles est réglé pour clignoter lorsque la tension de base du radiateur dépasse la valeur normale de la puissance de crête modulée au point d'alimentation, d'une quantité donnée. De plus, la base de la tour est connectée directement au (x) piquet (s) de terre via un starter RF à la fréquence de fonctionnement, pour éviter les tensions d'accumulation de courant continu (statique) sur la tour.

Même si leurs radiateurs verticaux peuvent s'approcher des hauteurs de 1000 pieds AGL, ces stations de radiodiffusion AM continuent à fonctionner pendant les événements de foudre à proximité sans dommage (s) aux composants, et sans perte de service, à l'exception des intervalles très courts (x millisecondes) lorsque l'espace d'arc clignote, car les circuits de protection leur émetteur détecte l'événement d'arc et détruit leur sortie rf pendant cet intervalle de temps.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...